2009

Février,

nous recouvrons une voiture… Elle fait son petit effet le soir du vernissage, les Hot Flowers font leur rock’n’roll entre les sculptures et les tableaux.

C’est très bien.

Mars/Avril,

le nouveau tableau rouge s’installe dans l’atelier, gros chantier !

Mai,

comme un cycle, Marseille. Pour son premier anniversaire, la galerie Por-Aya m’invite.

Il fait un temps splendide, j’aime beaucoup l’histoire entre cette ville et moi.

L’exposition y reste jusqu’à mi juin. Le temps d’achever notre trombinoscope à lunettes.

Juillet,

bye bye la région Capa et welcome Eymet. L’exposition phocéenne s’installe dans la galerie Artemis du village.

Le temps des vacances et l’occasion de faire sourire les poubelles.

Septembre,

je partage mon temps dans des pratiques complexes de découpe et d’assemblage de matière adhésives, ce tableau rouge sera très différent. Et puis énormément d’images macro/fluo, là aussi, je laisse aller mes envies vers des résultats qui moi me surprennent.

Novembre,

un petit vitrail tout en longueur accueille les derniers rayons rasants du jour de La Benauge.

Décembre,

quelques babioles pour la boutique design de Bergerac, c’est pas un succès !