1999

Printemps 1999

L’appel du calme, les retrouvailles d’un bord de mer, un vélo, une barque… Petit-Piquey authentique, ma cabane m’attend.

Des nouveaux tableaux en sortiront, les Rois, de format A4, aux couleurs simples et aux visages très humains.

Bientôt la maison de bois sera démolie, elle a fait son temps.

Novembre. En plus de l’ébauche de nouveaux poèmes, la série de portraits s’expose à Bordeaux. « Trente Rois – Gironde ». J’en ai fini avec cette technique.

J’ai de nouveau bonne mine, je retourne à la capitale.

Dehors, le vent va souffler trop fort, nous changeons de siècle en tempête.